L'Edito du Match...

Le pénéqué attendra …

Et oui, t’endors pas mon collègue, la chaise-longue rouge et noire nous tend sa toile, et elle aussi attendra.

Assurément cette finale était âprement disputée, un score serré, une question en toute neutralité et même un peu plus, y avait-il essai de pénalité ? Dans tous les cas applaudissons le nouveau champion et donnons lui rendez-vous la saison prochaine.

Lundi, nos bambins tricolores cavalcaderont dans la pampa argentine et auront à faire à de drôles d’antilopes, il s’agira cette fois de ne pas rater l’entrée du stade comme ces derniers jours, pour moi, ils se sont vus trop beaux nos poulets de grains, ils ont du se faire remonter les chaussettes et de temps en temps c’est plus que nécessaire.

Alors après un vrai coup de pot, ils se retrouvent en demie, ne tortillons pas de la babine et mettons tout dans la musette, je vais te dire, c’est un signe du destin et il faut en profiter.

Je te la sors franco celle-là, ils vont être champions nos apprentis briscards, nos chanus de demain, si tu regardes tout avec mes lunettes, ça ne peut pas être autrement car ils ont tout le paquet pour réussir.

Sûr, je me le gardais pour la fin le meilleur, la colonie toulonnaise, nos perles de Tamaris, nous pouvons leur faire confiance, pas besoin de visser les crampons  aux babys de la Rade, ils vont te les raser de près les books des océans sudistes.

Comme tu vois, le fanion rouge et noir n’est  pas encore dans le tiroir de la commode, c’est normal, il attend les cigales …
 
PS : nous parlons toujours de nos petits, de nos minots, pour une fois n’oublions pas ceux à qui tous les enfants du monde doivent tant, bonne fête à tous les papas, les « vieux » comme ils disent parfois gentiment …

Partagez ce sujet